Qu’est-ce qu’un puits artésien ? Comment ça fonctionne?

L’eau se fait rare et devient de plus en plus coûteuse. De ce fait, la volonté d’exploiter l’eau souterraine est née. Pour profiter d’une grande abondance en eau et pour réduire les charges mensuelles, nombreux sont les propriétaires qui se tournent vers les puits d’eau. Il existe différents types de puits, mais le plus simple, le plus pratique et qui séduit beaucoup de personnes est certainement le puits artésien.


Exemple d'un puits artésien

> Demandez ici vos 5 devis gratuits


Un puits artésien, qu’est ce que c’est?

Un puits artésien est un ouvrage qui consiste à forer une couche de sol imperméable ou de roc solide pour collecter l’eau. C’est l’eau souterraine isolée entre deux couches de sol ou de roc qui sera exploitée. Avec ce système qui exploite l’aquifère, l’eau émerge de la profondeur spontanément sans avoir besoin de pompage. C’est la nappe sous pression qui permet de la faire jaillir ; elle sera remontée à la surface par la colonne de forage. Plus le forage est profond, plus important sera la réserve d’eau. La profondeur d’un puits artésien peut aller jusqu’à 70 mètres avec près de 600 litres d’eau disponibles par mètre. Pour bien fonctionner, cet ouvrage doit être capable de fournir 450 litres par jour. Notez que l’eau puisée dans le forage doit obligatoirement être analysée pour voir si elle peut être consommée. Quand le puits est donc foré et les équipements bien installés, l’eau doit d’abord être désinfectée avant toute utilisation.


Comment fonctionne un puits artésien ?

Pour arriver à la nappe phréatique, il faut réaliser un forage vertical jusqu’à la veine d’eau. Les travaux de creusement sont réalisés avec une foreuse rotative, ce qui offre plus de précision et un gain de temps important. Parmi les composants d’un puits artésien, notons le couvercle, les points de raccordements qui vont relier chaque section de tubage et le tubage protecteur à installer à l’intérieur même du puits quand les parois du roc sont instables. Les parois du puits sont constituées d’un tuyau en acier ASTM-A53 de 15 à 20 cm qui va maintenir le sol et qui va servir de conduite d’eau. Il faut ancrer ce tubage d’acier avec un sabot d’enfoncement pour éviter toutes infiltrations d’eau de surface. Cependant, ce tubage n’est pas utile s’il s’agit d’un forage dans le roc. Les puits artésiens doivent aussi être scellés par une bentonite pour assurer une bonne étanchéité, surtout s’ils sont à proximité d’une fosse septique ou si le roc contenant l’eau se trouve à moins de 5 mètres de la surface. S’il n’y a pas d’eau ou si le rendement du puits commence à baisser, il est possible de recourir à l’hydrofracturation pour augmenter sa capacité. Elle consiste à injecter de l’eau sous pression à l’intérieur du puits afin de déboucher les ouvertures du forage et de dégager les minéraux qui freinent la remontée de l’eau. Mais lors de l’exécution, il faut faire très attention pour que la bouche de l’injecteur ne touche pas les eaux en surface afin de garder la qualité de l’eau. Le puits artésien est un système pratique et simple, mais sa construction dépend de plusieurs conditions. Elle est réalisée fonction de la nature du sol, de la profondeur de la nappe phréatique, de la quantité d’eau convoitée et surtout du budget du propriétaire pour le forage et les matériels requis.


Les avantages qu’offre un puits artésien

Lorsqu’on compare le puits artésien aux autres puits, celui-ci se révèle être plus assuré et éprouvé. Son principal atout, c’est qu’il peut être construit sur tous types de sol. Le forage dure une journée ou au plus une semaine, mais cela dépend quand même des conditions géologiques du sol et de la quantité d’eau recherchée. Il ne nécessite pas de terre à extraire ou très peu s’il y en a. Il offre une grande quantité en eau, car il la puise directement dans la nappe phréatique, connue pour sa réserve importante en eau. L’approvisionnement en eau potable est donc permanent et fiable. De plus, la stabilité du débit de l’aquifère permet une utilisation de l’eau durant toute l’année quelque soit la saison et le climat. Il est moins vulnérable aux contaminations bactériennes contrairement aux autres ouvrages de prélèvement d’eau souterraine. L’eau d’un puits artésien se situe en général à des profondeurs importantes, elle bénéficie donc d’un long processus de filtration qui aide à se débarrasser des bactéries. La stérilisation avec de la chlorine ne serait nécessaire qu’une fois tous les ans pour éliminer les éventuels minéraux et les bactéries qui s’y incrustent. Il ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Si le propriétaire engage une équipe de professionnels pour effectuer le forage, ce ne serait que pour son avantage puisqu’ainsi, il garantit l’étanchéité et la salubrité de son ouvrage. C’est un système plus sécuritaire que le puits de surface.


La loi en vigueur concernant la construction d’un puits artésien

Tout propriétaire qui veut faire un puits artésien sur son terrain doit obligatoirement avoir un permis de construction de forage délivré par la municipalité. L’autorisation sera donnée avant le début des travaux à l’entrepreneur qui s’occupera du forage. Concernant l’emplacement du puits, la loi exige qu’il soit situé à plus de 15 mètres d’une fosse septique et à plus de 30 mètres d’une parcelle de terrain de culture et des champs d’épuration. Si le propriétaire ne peut l’implanter à cette distance à cause d’un manque de terrain, il peut réduire le mètre exigé, mais à condition qu’il incruste une collerette de scellant autour du puits. Cependant, il est aussi obligatoire de fixer une collerette si le sol meuble autour de l’ouvrage n’atteint pas une épaisseur minimum de 5 mètres même si la règle des 30 mètres est respectée. Après la conception du puits, le propriétaire doit faire analyser son eau à la DDASS ou à la Direction Département des Affaires Sanitaires et Sociales dans les 2 à 30 jours qui suivent la construction et l’installation des équipements de prélèvements d’eau souterraine. Il doit inspecter régulièrement l’intégrité du couvercle, et surtout, éviter que l’eau stagnante ne s’accumule près du tuyau en acier.



> Demandez ici vos 5 devis gratuits



Retrouvez plus d'informations sur ce sujet :

Y a-t-il de l'eau sur mon terrain? En quelle quantité? A quel endroit et à quelle profondeur?

Avant d’entamer les travaux de forage, vous devrez vous assurer que le sol de votre propriété dispose de suffisamment d'eau : veines d'eau, nappe phréatique ou rivière souterraine. Pour cela vous devrez faire appel à un sourcier professionnel, à un radiesthésiste ou à un hydrogéologue qui procédera à l'étude approfondie de votre terrain

Qu'est-ce qu'un puits artésien? Comment ça fonctionne?

Simple et pratique car ne nécessitant pas de matériel ni d'entretien, le puits artésien est un type de puits très spécifique qui possède de nombreux avantages. Alors, c'est quoi un puits artésien?

Choisir la pompe la mieux adaptée à son puits

Comment choisir la pompe la plus adaptée à son puits? Pompe immergée, manuelle ou de surface, comment choisir? Trucs et astuces pour vous aider dans votre choix!

© 2015-2016 Puits-et-forages.com, site d'informations et de devis pour la construction de puits et de forages d'eau | AUDIAWEB