Puits ou forage? Comment choisir? Quelles différences?

Lorsque l'on souhaite exploiter l'eau présente naturellement sur son terrain, on a le choix entre deux types de systèmes de prélèvement d’eau : le puits classique ou le forage. Le problème qui se pose est donc de savoir lequel choisir. Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients et lequel serait le mieux adapté aux besoins de chacun?


> Demandez ici vos 5 devis gratuits


Forage et puits, définitions

Puits ou forage ? Le principe du puits d’eau consiste à creuser sur un terrain un large trou pour récupérer les eaux pluviales qui s’infiltrent dans le sol et qui vont remplir le puits via les parois perméables de l’ouvrage. Le puits collecte également les eaux de surface, les humidités éventuelles et résiduelles par effet de capillarité. Il est destiné aux sites les plus reculés et est idéal pour l’irrigation. Le forage lui va puiser l’eau directement d’une veine d’eau ou de la nappe phréatique via un trou foré dans le sol. Il faut creuser très profond pour récolter l’eau. Sa profondeur finale dépend donc de la profondeur à laquelle se situe l'eau qui alimente le forage. Il est constitué d’un long tube visible à la surface pour empêcher l’écroulement des parois du puits. Le tube est étroit et l’homme n’y pénètre point.


La différence par rapport à la construction et au fonctionnement

Leurs modes de construction sont très différents. Un puits d’eau est construit manuellement par un puisatier. Son diamètre doit être assez large pour permettre la descente et le travail de l’artisan. Le diamètre n’est pas imposé, mais en général, il oscille entre 1 et 1,2 mètre. Néanmoins, ce genre de puits n’est pas réalisable si le sol est imperméable puisque si le taux d’infiltration n’est pas suffisant, il y aura un déficit d’eau dans le puits. Pour le forage, la construction est plus compliquée puisqu’il faut recourir à des foreuses rotatives ou à percussion. Il est nécessaire d’utiliser des tubes en PVC, d’un tubage en acier et d’une tête de forage étanche afin de bénéficier d’une eau propre. Une fois le forage achevé, il est nécessaire d’installer une pompe pour faire remonter l’eau à la surface.


Les différences par rapport au débit

La différence entre un puits et un forage réside sur leur profondeur et leur débit. Pour faire le bon choix entre un puits et un forage, il faut tout d’abord bien cerner ses besoins en eau, car c’est là que le choix s’opère. La profondeur d’un puits se situe rarement au-dessus de 20 mètres et le débit est très variable en fonction de la saison climatique. En saison humide, l’eau est abondante, tandis que pendant la saison sèche, elle est en quantité infime. Le débit d’un puits ne couvre pas généralement les besoins quotidiens en eau d’un ménage. Quant au forage, la profondeur peut se situer entre 25 à 80 mètres ou bien plus encore. Le débit est au-dessus de 8000 litres par heure et peut même aller jusqu’à 5 m3 par heure, ce qu’un puits ordinaire ne pourrait jamais fournir. Il est donc constant et ne dépend pas des conditions climatiques extérieures, car la nappe souterraine emmagasine assez d’eau pour fournir le besoin constant d’une habitation. Un foyer qui possède ce type d’adduction d’eau peut avoir la possibilité d’augmenter sa consommation en eau. La captation de l’eau peut se faire à tout moment vu qu’elle possède une plus grande autonomie. De plus, le forage offre un gain de pression important par rapport à un puits. Alors, pour une alimentation de l’eau collective pour toute la maison, le forage sera une solution plus avantageuse.


Des coûts largement différents

Lorsqu’on choisit d’opter pour un puits d’eau, on n’est pas obligé de faire appel à des professionnels lors de sa construction puisque la profondeur ne va pas très loin et le creusement peut se faire manuellement. Ce qui implique que le coût de l’ouvrage diminue largement (de 4 à 10 fois moins cher que celui d’un forage) En revanche, le coût de l’entretien est plus élevé. Mais n’oublions pas que les pompes de surface sont plus économiques que les pompes de forage. Toutefois, il faut se mettre en tête que le forage n’est pas du tout un simple trou, il ne faut pas l’aborder de la même manière qu’un puits ordinaire. La construction d’un forage engage un investissement plus ou moins important par rapport à celui d’un puits en termes d’achat d’équipements de pompage par exemple. Parmi les types de forage, il est conseillé d’opter pour un puits artésien, car il ne nécessite pas l’utilisation d’une pompe, cela diminue considérablement les coûts. Les travaux nécessitent le savoir-faire d’un professionnel et le coût va fluctuer en fonction de l’entreprise que le propriétaire engage. La période de retour sur l’investissement est d’ordre de 5 à 10 ans pour un forage. Le système de forage est alors plus rentable vu dans cet angle.


La différence par rapport à la sureté de l’eau recueillie

En construisant un forage, les avantages sont nombreux. La qualité de l’eau recueillie est plus sûre puisque l’eau souterraine est épargnée par la saleté extérieure. L’eau est filtrée par les interstices du sol sableux ou limoneux qui la débarrasse des impuretés comme les microbes générateurs de maladies. Par contre, pour l’eau du puits qui est en contact avec les eaux de surface, elle est susceptible de contenir des bactéries pathogènes qui sont dangereuses pour l’organisme. Elle peut transporter des bactéries, des excréments d’animaux et divers autres débris. Même les puits équipés de couvercle peuvent être pollués. Cependant, dans les deux cas, les eaux doivent être analysées avant d’être utilisées. Cette analyse est effectuée au niveau de la DDASS ou la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales. Pour l’eau d’un puits, l’eau doit être analysée toutes les semaines, tandis que l’eau de forage ne nécessite qu’une seule analyse par an.


> Demandez ici vos 5 devis gratuits



Retrouvez plus d'informations sur ce sujet :

Choisir la pompe la mieux adaptée à son puits

Comment choisir la pompe la plus adaptée à son puits? Pompe immergée, manuelle ou de surface, comment choisir? Trucs et astuces pour vous aider dans votre choix!

Le débit d'eau, c'est quoi?

Un puits ou un forage est destiné à approvisionner en eau une habitation. Pour savoir s’il sera en mesure de fournir suffisamment d’eau afin de satisfaire tous les besoins, il faut déterminer le débit et le volume d’eau emmagasiné quand il est plein. Alors, qu'est-ce qu’un débit d’eau ?

Le prix de l'eau en constante augmentation!

Depuis une vingtaine d'années, le prix de l'eau a doublé en France, et cette tendance n'est pas prête de s'inverser, des augmentations sont en effet à prévoir dans les 5-10 prochaines années.

© 2015-2016 Puits-et-forages.com, site d'informations et de devis pour la construction de puits et de forages d'eau | AUDIAWEB