Qu'est-ce qu’un débit d’eau ?

Un puits ou un forage est destiné à approvisionner en eau une habitation. Pour savoir s’il sera en mesure de fournir suffisamment d’eau afin de satisfaire tous les besoins, il faut déterminer le débit et le volume d’eau emmagasiné quand il est plein.



> Demandez ici vos 5 devis gratuits

Le débit d’eau est la capacité d'un forage à fournir une certaine quantité d’eau. En d’autres termes, c’est la quantité ou le volume d’eau jaillissante ou émergente du sous-sol. Il est calculé par unité de temps ; en nombre de litres par heure ou par minute, mais souvent se quantifie en m3/h. Notez qu’un puits d’eau avec un débit inférieur à 1 m3/h n’est pas du tout exploitable. Le débit exploitable dépend grandement du niveau de l’eau. Ce dernier varie en fonction des saisons. Toutefois, le débit d’eau d’un tel ouvrage est variable selon le type de puits et est calculé au moment des travaux de forage ou bien pendant l’essai de pompage si une hydrofracturation a été faite. Pour un puits d’eau qui collecte les eaux de surface ainsi que les eaux de pluie et ayant une profondeur rarement supérieure à une vingtaine de mètres, le débit est aléatoire. Concernant le forage qui puise directement l’eau de la nappe phréatique ou d’une veine d’eau souterraine, le débit est élevé et constant, contrairement à un puits d’eau. La réserve d’eau stockée dans un puits foré de 115 mm de diamètre est de 19 litres par mètre. Dans certains cas, le débit d’eau arrive à atteindre les 8000 litres par heure.


Comment connaitre le débit d’eau de son puits ou de son forage?

Quand les travaux de forage sont achevés, il faut procéder aux essais de pompage pour connaitre le débit de référence avant l’utilisation du puits, car ils fournissent des informations majeures sur la nappe phréatique et le forage. Pour avoir un débit de référence fiable, le niveau de l’eau dans le forage doit d’abord revenir à la normale. Avant de commencer les essais, il faut donc patienter 24 heures après la fin des travaux. C’est à partir de deux essais sur le puits et sur la nappe phréatique qu’on peut définir le débit, son régime d’exploitation et sa position. On peut estimer le débit maximal exploitable pendant l’essai du puits d’eau. Lors du test, il faut faire des pompages successifs à débit croissant et de courte durée ; pendant une heure pour connaitre le débit exploitable. Ensuite, il faut effectuer un essai continu de pompage de la nappe pendant au moins 24 heures pour savoir si l’aquifère est capable de fournir durablement le débit d’exploitation déterminé pendant l’essai du puits. Tout ceci est fait pour protéger le forage, la pompe et la ressource.


Le débit en fonction de l’utilisation de l’eau

En France, la consommation moyenne en eau est de 150 litres par jour par habitant. Pour un usage résidentiel de l’eau, c’est-à-dire que l’eau sera utilisée dans les toilettes, les douches, la cuisine et autres, la consommation est estimée à près de 250 litres par jour par personne. Si l’eau collectée est destinée seulement à arroser les plantes et à remplir la piscine, le débit nécessaire sera entre 500 et 800 litres par heure. Toutefois, pour effectuer les deux en même temps, il faut un débit compris entre 1000 et 1200 litres par heure. Si l’eau est utilisée dans toute l’habitation, incluant le jardinage et la piscine, il faut prévoir un débit entre 1300 et 1500 litres par heure. Pour ceux qui prônent l’économie en eau, une veine d’eau capable de produire un débit de 150 litres par heure peut suffire. Cependant, n’oublions pas de calculer le ratio coût/profondeur, car une nappe de 800 litres par heure qui se trouve à 120 mètres de profondeur n’a pas le même rapport de coût que celle à 40 mètres. Pour une famille de 6 personnes, il faut donc prévoir 900 litres par jour sans oublier l’arrosage de la plantation s’il y en a qui est de 300 litres par jour. Quand on convertit ce chiffre en débit par heure pour les eaux dans la nappe phréatique, cela correspond à un besoin de 50 litres par heure. Ça parait faible, mais en réalité, le système de pompage d’un puits d’eau nécessite un débit plus élevé pour permettre l’amorçage des pompes.


Ajuster le débit

L’eau dans le puits n’a pas souvent la quantité voulue, même si on connait son débit depuis le début. Pour remédier à cela, il serait judicieux d’installer des appareils de surveillance de débit et de faire des restrictions sur l’utilisation de l’eau collectée. Avec un bon équipement, il est facile de savoir le niveau d’eau et de coordonner l’utilisation au moment où le débit est élevé. Cela permet aussi de prévoir la baisse des niveaux d’eau et d’éviter les problèmes. Pour augmenter le débit d’eau d’un puits artésien, il faut accroitre sa pression par le processus de fracturation hydraulique, communément appelé hydrofracturation. C’est utile au cas où le débit est faible ou s’il y a une pénurie d’eau. Dans la plupart des cas, il permet une augmentation de 100 à 400 % du volume d’eau. De plus, c’est moins coûteux que la construction d’un nouveau forage.


Le contrôle régulier du débit d’eau

Un puits d’eau à faible débit peut occasionner aux utilisateurs des difficultés quotidiennement pour puiser l’eau nécessaire. C’est pour ça que le débit d’eau doit être surveillé périodiquement. Il faut évaluer régulièrement toute modification de niveau d’eau, du débit de production d’eau ou du débit spécifique du puits. Pour avoir suffisamment de débit, il est primordial de faire un examen tous les 3 ans. Sachez qu’une baisse de débit peut indiquer une diminution de la nappe phréatique ou une fissure au niveau de la colonne de forage. Le problème peut aussi survenir de la présence de bactéries ou d’un dépôt de sable et de poussière de pierre. La solution préconisée est de réaliser un désensablement ou un traitement d’eau de puits. Après le dégagement des obstructions, le puits pourra enfin fournir sans aucune difficulté un maximum de débit d’eau.



> Demandez ici vos 5 devis gratuits



Retrouvez plus d'informations sur ce sujet :

Le prix de l'eau en constante augmentation!

Depuis une vingtaine d'années, le prix de l'eau a doublé en France, et cette tendance n'est pas prête de s'inverser, des augmentations sont en effet à prévoir dans les 5-10 prochaines années.

Puits ou forage? Comment choisir? Quelles différences?

Puits ou forage, quel ouvrage correspond le mieux à vos besoins? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun? Zoom sur les différences fondamentales entre un puits et un forage d'eau!

Comment faire condamner un puits?

La démarche pour condamner un puits ou un forage n’est pas facile, il y a des règles et des obligations à suivre. En effet une condamnation défectueuse risque de polluer les ressources en eau souterraines et de mettre en danger la santé des autres consommateurs. Alors, comment faire?

© 2015-2016 Puits-et-forages.com, site d'informations et de devis pour la construction de puits et de forages d'eau | AUDIAWEB