Raccorder son puits d’eau ou son forage à la maison

Un puits d'eau ou un forage est un ouvrage vertical et complexe qui permet d’exploiter la nappe phréatique (pour un forage) ou les eaux de pluies et de surface (pour un puits traditionnel). La finalité étant d'approvisionner en eau une maison que ce soit pour une utilisation interne ou externe. L'eau collectée étant située en profondeur, il est nécessaire de mettre en place un système spécifique pour pouvoir utiliser l'eau captée dans toute la maison. L’eau se trouvant au sous-sol peut être remontée à la surface grâce à une pompe. Avec un bon réseau de distribution, il est possible de partager l’eau ainsi prélevée dans toute la maison : cuisine, garage, salles de bains ou encore le jardin. Pour les ménages, c’est une économie assurée sur les factures d’eau.


> Demandez ici vos 5 devis gratuits


Le surpresseur, l’élément essentiel d’un forage d’eau


Pour avoir en permanence un débit d’eau suffisant, il est nécessaire de s’équiper d’un surpresseur qui permet d’acheminer l’eau du puits vers les points de sortie. Grâce à ce dispositif, l’eau va être remontée à la surface à la pression voulue. Il comprend plusieurs équipements, dont le vase d’expansion, la pompe et le contact manométrique. On trouve aussi un filtre à cartouche et un clapet anti-retour. Pour raccorder tous ces éléments, il faut des tuyaux, des raccords à visser et des tubes en Polyéthylène réticulé. Il existe deux sortes de vase d’expansion dépendamment de l’utilisation de l’eau : pour les toilettes et le lave-linge ou pour une utilisation alimentaire. Notons le réservoir destiné pour l’eau non potable qui est doté d’une paroi métallique et celui pour l’eau potable avec un caoutchouc naturel ou un plastique de qualité alimentaire.



Remonter facilement l’eau avec un système de pompage

Les pompes sont indissociables des puits d’eau et des forages étant donné que c’est grâce à elles qu’on peut extraire l’eau du sol. Profiter de l’eau de puits pour ses besoins quotidiens dans la maison implique donc d’avoir une pompe de surpression. Elle sera raccordée à un réseau de tuyauterie indépendante pour permettre d’alimenter les toilettes, le lave-linge et autres. Il existe 2 catégories de pompe : les pompes de surface et les pompes immergées ou submersibles. Celles de surface se trouvent à l’extérieur même de l’ouvrage. Pratiques, elles sont destinées au puits peu profond. Elles peuvent être à moteur électrique ou à combustion. La pompe à jet fait partie des pompes de surface. Celle pour puits peu profond est équipée d’un système de jet pré-installé sur ou dans la pompe. La pompe à jet pour puits profond dispose de deux tuyaux à l’intérieur de la colonne d’eau de forage ; l’un agit comme une conduite d’aspiration et l’autre réutilise l’eau pour faire marcher l’unité de jet. La plus utilisée étant la pompe immergée qui permet de remonter l’eau située très en profondeur. (cliquez-ici pour plus d'informations sur les pompes)



Le partage de l’eau grâce à la tuyauterie

Pour une alimentation privée par pompage dans un puits ou un forage, il faut mettre en place un réseau spécifique de canalisation. Tout branchement privé doit avoir une protection contre le gel et doit être construit selon les normes en vigueur. En cas de connexion avec le réseau public d’eau potable, le risque est doublé, car il est possible que les consommateurs boivent l’eau de puits ou que le réseau public soit contaminé. Afin de permettre le partage de l’eau dans toute la maison, il faut avoir un réseau de tuyauterie bien établi. Les modèles en PVC sont très robustes et résistent très bien à l’eau chaude. Ils se déclinent avec des longueurs et des diamètres variés. Pour que les tuyaux puissent parcourir toute la maison, il existe le manchon pour abouter deux tuyaux, le raccord en Y, les coudes aux angles différents, le manchon de réduction et autres. Pour une telle installation, le débit doit être proportionnel à la section de la canalisation, car les postes de puisage ne requièrent pas un même débit, prenons l’exemple du robinet de baignoire qui doit avoir un plus gros débit qu’un robinet de lavabo ou de chasse d’eau qui demande un tuyau à faible débit. Pour que les eaux ne stagnent pas et s’évacuent vite, il faut que la canalisation soit en pente, de 3 à 6 cm par mètre. Si l’eau du puits est destinée à être utilisée dans les appareils sanitaires, elle doit être évacuée par une canalisation raccordée à un réseau d’évacuation communale ou un réseau privé comme une fosse septique.



Les autres équipements de raccordements indispensables

Pour un raccordement d’eau de puits dans une habitation, il faut aussi s’équiper des équipements de la plomberie traditionnelle en cuivre. Il faut tout d’abord avoir des vannes d’arrêt à bille ou des robinets d’arrêt. Ces derniers vont isoler l’eau d’une seule section de la maison et ainsi de ne pas priver toute l’habitation. Mais, il faut aussi un robinet purgeur au point bas de l’installation pour la vidange ainsi qu’une vanne de réduction de pression. Sachez que la pose d’un dispositif de comptage de volume d’eau prélevée est désormais obligatoire depuis le 1er janvier 2009. C’est la Municipalité qui le fournit, et cela, gratuitement. En ce sens, il reste la propriété de l’État.



La nécessité d’un permis de raccordement de l’eau de puits

L’arrosage, le jardinage, le lavage de voiture, le remplissage de la piscine et bien d’autres encore peuvent se faire avec l’eau de puits. Avec un bon raccordement, il est également possible d’utiliser l’eau pour le lave-linge, les toilettes, mais aussi pour l’alimentation. Avant tout raccordement de l’eau de puits dans la maison, il faut avoir une permission auprès de la mairie. Les autorités exigent que les travaux de raccordement soient réalisés par un plombier ayant une licence. Après les travaux, la Municipalité fera un état des lieux en s’assurant que les installations de branchements sont conformes aux normes en vigueur. Le compteur d’eau et les accessoires seront contrôlés. Une fois les vérifications terminées, il faut envoyer à la Municipalité un certificat de conformité bien rempli par le plombier et l’inspecteur municipal. C’est seulement après son appréciation que la Municipalité procède à l’ouverture de la vanne de distribution.



> Demandez ici vos 5 devis gratuits



Retrouvez plus d'informations sur ce sujet :

Construire un puits, combien ça coûte?

La construction d'un puits permet de faire des économies sur sa facture d'eau à moyen terme. Mais faire réaliser un forage ou faire construire un puits d'eau combien ça coûte?

Construire un puits : les avantages

Ce système de prélèvement d’eau présente de multiples avantages aussi bien pour les consommateurs en termes de coût, d’entretien, de construction et d’utilisation que pour l’environnement. Envie d'en savoir plus?

Puits ou forage? Comment choisir? Quelles différences?

Puits ou forage, quel ouvrage correspond le mieux à vos besoins? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun? Zoom sur les différences fondamentales entre un puits et un forage d'eau!

© 2015-2016 Puits-et-forages.com, site d'informations et de devis pour la construction de puits et de forages d'eau | AUDIAWEB